Publications

Articles & Billets d'humeur
Actu

2 – Que proposer aux managers pour révéler l’intelligence relationnelle de leur troupe ?

19 mai 2016

Développer son intelligence relationnelle constitue un levier clé de réussite en entreprise ainsi que dans la relation client. Comment être constructif dans la relation à soi et aux autres? Que faut-il développer en soi pour adapter son attitude aux situations stressantes et pour interagir efficacement ?

 

 

Intéressée par mon travail, Marie-Anaïs Lien, journaliste scientifique, a décidé de mettre en avant l’efficacité du coaching et des outils utilisés. 

Une saga en trois volets :
Première étape en avril  : l’Art
Deuxième étape en mai : l’intelligence émotionnelle.
Troisième étape : le quadrant d’Ofman®

 

Je vous invite à lire le deuxième article de Marie-Anaïs.

 

Comprendre son stress et trouver l’équilibre

L’équilibre, c’est vital : on vit, on parle, on travaille grâce à lui. Sans équilibre, on se sent mal dans sa peau, on se renferme sur soi-même… Pour le conserver ou s’en approcher au maximum, Catherine Fouilland, coach spécialiste des transitions professionnelles et de l’équilibre professionnel/personnel, prône le principe de l’intelligence émotionnelle.

Créé en 1995 par Daniel Goleman, un psychologue américain, ce terme englobe les trois aptitudes émotionnelles (la connaissance de soi, la capacité d’autorégulation et la motivation) ainsi que les deux compétences sociales (l’empathie et les aptitudes sociales) à cultiver pour réussir professionnellement et s’épanouir. Il permet à tout Homme les possédant, de travailler en équipe et d’être efficace sur le long terme.

En effet, que devient-on si l’on manque de confiance en soi, si l’on gère ses émotions avec difficulté ou si l’on communique mal ? Les collègues critiquent notre attitude ou notre travail, génèrent un stress et amènent à l’épuisement ou à tout autre risque psychosocial comme l’ennui. Mieux vaut alors viser “ l’esprit sain dans un corps sain ”, se comprendre et être apprécié des autres.

L’image que l’on projette n’est-elle pas celle que l’on a de soi ? Catherine Fouilland propose pour révéler l’intelligence relationnelle des séances de coaching individuel ou des ateliers interactifs de groupe , pour analyser les situations de blocage et les résoudre, via le Quadrant d’Ofman®, un outil complété par l’analyse d’œuvres d’art (une méthode unique en France !).

Une fois maîtrisé, ce dernier peut devenir un outil d’analyse constructif des managers, pour accompagner leurs collaborateurs, ou un outil d’auto-coaching pour les individus. Il permet en plus d’accroître le quotient émotionnel, ce facteur de plus en plus analysé par les entreprises avant l’embauche.

 Marie-Anaïs Lien

 

 

Catherine Fouilland
Diplômée de KEDGE Business School, Catherine est coach co-active® certifiée par l'ICF (Fédération Internationale de Coaching), spécialiste des "relations". Elle est facilitatrice d'ateliers de créativité et animatrice d'atelier de codéveloppement.

Write a Comment